Le terroir viticole

C’est le sol, caractérisé par son origine géologique et sa nature pédologique (calcaire et argile). C’est la situation topographique (coteaux, demi coteaux, bas de coteaux). C’est un climat particulier dépendant de l’orientation nord ou sud et de la présence de la rivière (le Né) et de la proximité de la Charente. C’est le choix de l’homme qui met en valeur le terroir surtout par le choix du couple porte-greffe / cépage le mieux adapté et les soins qu’il prodigue toute l’année à son vignoble.

Le porte-greffe

Le choix est souvent imposé par des contraintes pédologiques (calcaire, argile, humidité ou sécheresse). Mais nous avons toujours le choix entre plusieurs variétés. Privilégier vigueur ou précocité, rendement ou qualité, le choix sera définitif. Nous avons choisi ici le 161-49 et essayons depuis peu le Fercal qui pour le moment semble plus vigoureux.

Mode de conduite

C’est la densité de plantation et la hauteur de palissage.

La hauteur de palissage

La hauteur de palissage détermine la surface foliaire exposée aux rayons du soleil, donc les capacités de synthèse (par la photosynthèse) qui font quantité et qualité des raisins. Quels que soient les cépages, la hauteur de palissage se situe entre 80 et 90 cm. Pour se faire la hauteur d’attachage est à 90 cm du sol et la hauteur maximale est d’environ 1,80 m.